GT règles du mouvement

vendredi 28 janvier 2022
par  Webmestre
popularité : 13%

Le ministère a décidé de quelques changements dans les "Lignes Directrices de Gestion" qui cadrent le mouvement à l’échelle nationale. Un groupe de travail académique a eu lieu le 28 janvier avec les syndicats représentatifs (FSU dont SNUipp / Unsa / Snalc) pour discuter des propositions du Rectorat pour appliquer les LDG nationales.

 

Suppression de la bonification "parent isolé"

La situation de parent isolé ne fait pas partie des 8 priorités de mutation définies par la loi, le Rectorat souhaite donc supprimer la bonification de 4 points prévue dans ces situations.

Le SNUipp-FSU, rejoint par les autres OS, demande le maintien de cette bonification, en argumentant sur la situation difficile de ces collègues.

Le Rectorat refuse, pour des raisons juridiques. Il s’engage à avoir une "attention particulière" pour les collègues concernés...

 

Modification des critères de départage en cas d’égalité de barème

Le ministère a supprimé l’âge comme critère de départage possible dans l’algorithme, en proposant à la place un départage par un "numéro aléatoire" ! Le Rectorat propose cet ordre de départage en cas d’égalité : 1. Le rang du voeu - 2. L’AGS - 3. Le nombre d’enfants (critère supplémentaire ajouté suite aux remarques défavorables au numéro aléatoire) - 4. Le fameux numéro aléatoire...

Pas favorable à ce numéro aléatoire qui s’apparente au loto, le SNUipp-FSU a demandé que ce numéro figure au moins sur l’accusé de réception, pour que ce soit moins opaque...

 

"Vœux groupes" à la place des vœux larges et géographiques

Les voeux géographiques (voeux communes et voeux de zone) et les voeux larges (MUG sur les 4 grandes zones) sont remplacés par des "voeux groupes". Les collègues sans poste auront l’obligation de faire ce type de voeux, tandis que les autres PE auront cette possibilité sans obligation.

L’enjeu est au niveau départemental, car chaque département constituera des regroupements de postes et définira des zones... En effet, des zones trop larges pénaliseraient tout le monde : les PE obligés de faire des voeux groupes risqueraient une affectation éloignée non-choisie, les PE qui n’y sont pas obligés ne pourraient pas se servir de ces voeux à cause de zones mal définies.

Le SNUipp-FSU demande que l’administration consulte les délégués du personnel en réunissant un groupe de travail départemental, le Rectorat refuse...

 

Changement sur le fonctionnement de la "balayette"

Le SNUipp-FSU est intervenu à propos de ces affectations imposées par l’algorithme en dehors des voeux, ce qui génère de l’incompréhension et de la colère chaque année.

Nous revenons au fonctionnement du mouvement 2019, c’est à dire que la balayette ne tiendra plus compte de "voeu indicatif". Une fois que l’algorithme aura affecté le plus possible sur les voeux, il affectera les PE par barème décroissant.

La façon dont le balayage se fera n’est pas encore connue, mais globalement on sait qu’il ne restera que quelques postes parmi les moins attractifs...

 

Perdu-e dans les règles du mouvement ? Le SNUipp-FSU t’accompagne !

Comme l’an dernier, nous proposons un stage sous forme de grande réunion collective, pour expliquer les règles et répondre aux questions générales. Ce sera le vendredi 1er avril 2022.

=> Infos et inscriptions

Pour les PES, nous proposerons une réunion spécifique le mercredi 16 mars 2022.