CTSD ajustements carte scolaire 23-06-2021

vendredi 25 juin 2021
par  Webmestre
popularité : 4%

Le CTSD "ajustements carte scolaire" a eu lieu ce mercredi 23 juin 2021 de 9h à 12h, il vient compléter les décisions d’ouvertures et fermetures de postes prises au printemps pour la rentrée 2021.

 

Les mesures de carte scolaire décidées

Voici le document de l’administration, annoté par le SNUipp-FSU pour tenir compte des interventions en CTSD et réponses du DASEN. En plus des décisions prévues initialement, le DASEN a ajouté une ouverture de classé à l’école Alain Cabrol de St Jean de Védas suite à notre intervention. Il a placé un certain nombre d’autres écoles sous surveillance, un comptage aura lieu à la rentrée pour une éventuelle ouverture (liste dans le document). Il reste actuellement 4 ETP en réserve.

PDF - 103.9 ko
Mesures de carte scolaire CTSD ajustements 23-06-2021

 

Votes des délégués du personnel sur ces mesures

- 5 ABSTENTIONS : 4 FSU (SNUipp), 1 SNE.

- 5 CONTRE : 2 Unsa, 1 SUD, 1 FO, 1 Snalc.

=> Explication de vote : Beaucoup d’écoles qui avaient alerté le SNUipp-FSU pour demander une ouverture ont pu obtenir cette ouverture, les autres étant placées sous surveillance pour une éventuelle ouverture début septembre. Quant aux écoles visées par une fermeture, aucune ne s’était manifestée auprès du SNUipp-FSU. Nous avons donc fait le choix de nous abstenir.

 

Les débats et réponses du DASEN en CTSD

La déclaration liminaire du SNUipp-FSU :

PDF - 70.7 ko
Déclaration FSU CTSD 23-06-2021

Les questions diverses du SNUipp-FSU :

PDF - 115.2 ko
Questions diverses FSU - CTSD 23-06-2021

 

- Étudiants alternants : le DASEN refuse de publier la liste des 60 écoles concernées. Il se contente de communiquer à nouveau le nom des 7 circonscriptions qui accueilleront les étudiants alternant. Concernant les modalités de recrutement, aucun critère de recrutement précis n’est donné, seul un entretien en visio est évoqué.

Il y aura par ailleurs 88 stages en immersion pour les étudiants non alternants, concernant 20 circonscriptions.

- RASED : Suite au courrier unitaire adressé par 5 organisations, le SNUipp-FSU et d’autres syndicats sont à nouveau intervenus à propos des 9 postes bloqués RASED (l’an dernier 15 postes avaient déjà étés « redistribués » dans l’ASH). Nous avons longuement argumenté, mais le DASEN est resté sur sa décision : ces postes sont gelés pour permettre d’étendre l’expérimentation des EDAI (Équipes Départementales d’Aide à l’Inclusion)... Le SNUipp-FSU confirme son analyse, les EDAI et les RASED ne répondent pas aux mêmes besoins ! La décision du DASEN revient à diminuer la prise en charge des élèves par les RASED, alors que les postes RASED sont déjà trop peu nombreux !

- Lien avec les parents : le DASEN convient d’une relative augmentation des tensions avec les parents. Il affirme que l’administration agit systématiquement, y compris en lien avec la justice quand c’est nécessaire. En début d’année scolaire 2021-2022, il souhaite réunir les délégués du personnel et les représentants de parents pour travailler sur le sujet de l’alliance éducative.

- PIAL & AESH : 90 PIAL dont 6 uniquement sur le premier degré, 8 uniquement sur le second degré et le reste (la majorité) en interdegré. Il y a 1 ERSH pour chaque PIAL, ainsi qu’un coordonnateur choisi parmi les volontaires. Dans le premier degré, ces coordonnateurs seront soit rémunérés en heures supplémentaires (notamment les directeurs déjà totalement déchargés), soit bénéficient d’une décharge exceptionnelle (ces décharges figurent dans le document des mesures de carte scolaire). L’indemnisation des coordonnateurs dépendra de la taille du PIAL et leur mission sera revue chaque année. Il n’y a pas assez de volontaires. Les enseignants référents assureront cette mission supplémentaire en attendant.

Une carte départementale des PIAL a été demandée, mais le DASEN ne l’a pas communiquée.

Le DASEN dit attendre une dotation complémentaire pour permettre de recruter des AESH sur les secteurs où il y a des besoins. Il ne prévoit pas de créer une brigade de remplacement des AESH, mais plutôt de s’appuyer sur la souplesse des PIAL pour répondre à toutes les situations …

Pour les AESH : 1 personnel = 0,62 ETP. D’après le DASEN, le nombre d’ETP AESH est majoré de 7 à 10 %. Une augmentation de cette majoration suffirait pour assurer les remplacements. Le volume des notifications, constant d’après le DASEN est de 25 à 30 dossiers par semaine.

Au contraire, le SNUipp-FSU demande l’abandon des PIAL qui dégradent les conditions de travail des AESH et reviennent à diminuer la prise en charge des élèves.

- Mouvement 1er degré  : Le DASEN refuse de répondre en arguant que maintenant seul le CTA est compétent pour ces questions. Nous reposerons donc ces questions.