CAPD du 8 oct : compte rendu

dimanche 10 octobre 2010
popularité : 1%

Première CAPD après la fusion IA/Rectorat qui voit arriver les responsables administratifs du SCDP (service commun de la division des personnels) en la personne de Mme Lavaux et de Mr Rodriguez.

Formation continue ?

Le Snuipp fait une déclaration sur la rareté de la formation proposée à l’ensemble des collègues du département, sur 98 formations 5 seulement les concernent.

Nous abordons également le problème des ELCO et des difficultés de rentrée (voir déclaration)

En réponse l’Inspecteur d’Académie énonce l’objectif premier de la formation continue : « la formation doit coller aux besoins de l’évolution du système, avec une priorité donnée aux CPC, IMF, IAI, Chargés de missions (enseignants hors classes pour la plupart) qui auront pour mission de former les enseignants en classes quant à l’évolution du système » !

Nous sommes bien loin de l’esprit du texte sur la formation continue, 36 semaines de formation sur l’ensemble de la carrière….nous estimons que l’évolution du système est suffisamment abordée lors des conférences pédagogiques et des heures de travail sur le projet d’école.
Résultats, sur les stages à public ciblé ou désigné, plus de places que de candidats, sur les stages libres beaucoup plus de candidats que de places.

Deux questions s’imposent, la formation continue proposée correspond-t-elle à l’attente de la profession et le budget qui lui est alloué est-il vraiment bien employé ?!!

Lors des questions diverses nous avons pu aborder un certain nombre de points.

Mouvement :

Un groupe de travail est programmé début novembre pour faire le bilan du mouvement dernier.

Inspection :

L’Inspection de classes ou d’école : l’inspection d’école est mené à titre expérimental (2 écoles par circo) l’inspection classique reste première et ne peut se confondre avec l’inspection d’école. L’Inspection d’école est à définir, à inventer !
L’Inspecteur d’Académie précise qu’il s’agit plutôt d’une évaluation d’école, avec des indicateurs de performances liés aux évaluations, au projet d’école, à la pratique des langues vivantes… elle n’est pas systématique mais ciblée ! Vive le mérite !!!

D’autre part nous soulevons un problème de retard dans l’envoi des rapports d’inspection, l’administration est au courant et fait en sorte que tout rentre dans l’ordre.

Bulletins de salaires :

L’Inspecteur d’Académie s’engage à les faire envoyer tous les mois aux écoles. Le cas des collègues ayant des prélèvements pour grève alors qu’ils étaient non grévistes, l’an dernier, est en cour d’examen et sera réglé après vérification.

Langues vivantes :

Le département a une bonne couverture dans l’enseignement des LV… des chiffres toujours des chiffres, et le qualitatif ? Pas de réponse !!! Tous les enseignants seront formés l’an prochain pour cet enseignement, les stages de formation de 12h sur le sujet sont là pour ça.

Les PES :
Les professeurs d’école stagiaires) percevront l’ISSR dès janvier, date à laquelle ils assumeront leur fonction de Brigade.

Retraites :

Une demande est faite sur le service des retraites au Rectorat, nos collègues sont dans la totale incapacité de joindre quelqu’un pour constituer leurs dossiers (serveur vocal, pas de réponse, pas de rendez-vous) par les temps qui courent, c’est gênant ! Il y a deux ans dans les locaux de l’IA deux personnels administratifs étaient à disposition des enseignants du 1er degré qui souhaitaient partir à la retraite. Plus d’interlocuteur du tout, cela devient compliqué !
L’Inspecteur d’Académie s’engage à transmettre nos remarques au Recteur.

Mosart 2 :

Autre point épineux, mosart 2, vous connaissez l’histoire… l’Inspecteur d’Académie parle d’abandon momentané (attente d’éclaircissement du Ministère) et de retour à l’enquête ordinaire.

SMA :

Concernant le SMA, nous l’interrogeons sur la nécessité faite aux personnels de RASED de remplir une intention de grève comme l’ont demandé certains IEN. Il pense qu’il s’agit d’une mauvaise interprétation et réaffirme que seuls les enseignants devant élèves doivent la remplir.

Le Snuipp rappelle que la consigne qu’il porte est de ne pas envoyer cette intention de grève qui appartient à la loi sur le SMA qui bafoue tout simplement le droit individuel de grève !

Base élèves :

Concernant Base élèves, les courriers d’opposition ou le droit à consultation de BNIE, la réponse est claire, c’est l’Inspecteur d’Académie qui juge la légitimité du motif d’opposition des familles et qui radie ou pas l’enfant de la Base et c’est l’Inspecteur d’Académie qui permet la consultation (légitime elle) de la BNIE aux familles qui le demande (les Directeurs n’ont pas accès à la totalité de la BNIE).
En résumé tous les courriers qui arrivent d’opposition aux directeurs dans les écoles doivent être transmis à l’Inspecteur d’Académie, espérons que toutes les familles du département ne vont pas envoyer leurs courriers en même temps, sinon il faudra embaucher des secrétaires à l’inspection… !!!

Les délégués du Personnel Snuipp 34 : Pascal LESSEUR, Eric PERLES, Marc BENET, Nathalie QUILLON, Magali KORDJANI.