CAPD du 10 déc : La déclaration du SNUipp

dimanche 13 décembre 2009
popularité : 2%

Suite à la sortie des délégués du personnel, l’Inspecteur d’Académie n’aura pas eu, quel dommage, communication de la déclarartion du SNUipp que vous trouverez ci-dessous.

CAPD du 10 décembre 2009
Déclaration préalable du SNUipp34

Monsieur l’inspecteur d’académie,
Mesdames et messieurs

Le SNUipp souhaite vous faire part de ses inquiétudes sur l’avenir de la formation des maîtres. 
La qualité de l’enseignement est mise à mal et la première conséquence de cette réforme se traduira dans la précarisation du métier d’enseignants, la seconde sur la capacité à garder un personnel de remplacement formé et titulaire.

Nous devons vous manifester nos craintes quant à l’état des négociations sur la revalorisation des salaires et des retraites … Nous ne demandons pas l’aumône !

Nous tenons à vous alerter sur le quotidien des écoles du département : les conséquences de la pression mise sur les directeurs par tous les niveaux hiérarchiques pèsent de façon dramatique sur le fonctionnement et l’ambiance des les équipes pédagogiques… La situation se dégrade de jour en jour !!!

Nous sommes aujourd’hui contraints de vous avertir que la colère qui ne fait que grandir .... Nos collègues ne continueront pas à subir sans rien faire !

Nous rappelons notre volonté, conformément aux textes, de recevoir ces PV.
La situation actuelle n’est plus tenable. Les erreurs ou omissions du PV d’avril, l’absence de certains autres posent un problème de fonctionnement voir de reconnaissance du paritarisme.
Que dire de la situation d’un collègue auquel une promotion a été refusée et qui n’a pu le vérifier dans des délais raisonnables puisqu’il n’avait pas reçu ses feuilles de paie ?
Enfin l’enregistrement des débats, réalisé d’ailleurs sans notre accord, devait faciliter la rédaction des PV. Malheureusement les suppressions de postes administratifs sont telles que ce n’est toujours pas le cas. Nous vous informons donc qu’à compter de ce jour nous réaliserons nous même un enregistrement de la CAPD.
Pour le SNUipp, les 600 suppressions de postes administratifs, -moins visibles que la fermeture de classe- programmées pour la rentrée prochaine ne doivent pas être appliquées. L’hémorragie doit être stoppée là comme ailleurs !
Le SNUipp vous demande donc de relayer ses revendications, et vous suggère de participer à ses cotés à la prochaine journée d’action qu’il organisera !