Nos revendications largement diffusées grâce à la grève

mardi 10 novembre 2020
par  Webmestre
popularité : 2%

Malgré les difficultés pour se mettre en grève dans les écoles dans le contexte actuel, le taux de grévistes est tout de même d’environ 25% dans les écoles héraultaises et nous étions 200 au rassemblement près du Rectorat.

Cette grève est un avertissement solennel au ministre Blanquer, nous voulons à tout prix éviter une nouvelle fermeture des écoles. Le gouvernement doit donc mettre des moyens sur la table pour assurer une réelle protection des personnels, des élèves et de leur famille : recruter des PE pour assurer les remplacements et alléger les effectifs, travailler sur les locaux scolaires et leur entretien etc.

Le SNUipp-FSU martèle les inquiétudes et revendications de la profession, mais cette grève a permis de les faire entendre au gouvernement, à l’opinion publique et dans les médias. Nous avons publié plusieurs communiqués de presse, la grève leur a donné un très large écho : nous avons très fortement sollicités par les médias locaux, qui ont beaucoup couvert les mobilisations et leurs raisons.

 

Quelques exemples de médiatisation :

- La Gazette de Montpellier : en amont / le jour J.

- Midi Libre : en amont / le jour J : en vidéo, puis un article.

- Metropolitain : en amont / le jour J

- France 3 : le jour J. (+ lors de plusieurs JT)

etc.

 

Le communiqué du SNUipp-FSU 34 juste avant la grève :

PDF - 31.3 ko
Communiqué SNUipp-FSU 34 - Grève mardi 10