Toutes les infos à propos de la "rentrée" du 11 mai

lundi 4 mai 2020
par  Webmestre
popularité : 33%

Dernière mise à jour de cet article : 18 mai à 18h00

 

=> Pour revoir notre vidéo d’explication faite en direct le mardi 5, c’est ici.

 


 

Le cadre réglementaire

=> Le protocole sanitaire national définitif est paru dimanche 3 mai, il est ci-dessous. Il est très long, mais nous en proposons une synthèse et des éléments d’analyse plus bas dans cet article. (MàJ) Suite à la parution du décret ( supérieur à la circulaire de cadrage ), le port du masque pour les adultes en classe est obligatoire (la circulaire ne mentionnait qu’en cas d’imposibilité à faire respecter les gestes barrière).

PDF - 1 Mo
Protocole sanitaire définitif

=> Une circulaire nationale de cadrage est parue le lundi 4 mai. La partie 2 consacrée au "cadre d’accueil" est particulièrement importante. La partie 3.3 sur les apprentissages est à jeter (le DASEN lui même invitant à se concentrer sur les révisions). Voici un document de décryptage réalisé par le SNUipp-FSU 66 :

PDF - 303.8 ko
Décryptage circulaire nationale

=> Personnels à risque ou vivant avec une personne à risque : la circulaire nationale les autorise à continuer le travail à distance. La liste des situations y donnant droit est indiquée ici. Modalités pratiques de la demande : faire établir un certificat médical recommandant un éloignement de l’école jusqu’à la fin de l’année scolaire en raison de votre état de santé vulnérable (ou de celui d’un de vos proches) face au Covid-19. Inutile de mentionner précisément pour quelle pathologie il s’agit, cela relève du secret médical. Adresser ce document à son IEN. Pour les AESH, mettre en copie les gestionnaires (administration.avsi34@ac-montpellier.fr).

=> Et pour les personnels eux-mêmes parents ? le ministre a répondu officiellement lors du CTM : les personnels qui ne disposent pas de solution de garde ou de scolarisation pour un enfant de moins de 16 ans peuvent bénéficier d’une ASA pour le mois de mai. A demander par mail à l’IEN avec une attestation sur l’honneur exposant la situation. Pour les AESH, mettre en copie les gestionnaires (administration.avsi34@ac-montpellier.fr). (MISE A JOUR 18 MAI) La FSU a questionné le ministère le 13 mai dernier afin d’obtenir un écrit concernant les annonces pour les personnels souhaitant garder leurs enfants. En effet, selon les départements et parfois les circonscriptions, l’interprétation de cette consigne était très différente, de l’autorisation à poursuivre en distanciel à l’obligation de se rendre à l’école. Suite à cette interpellation, la FAQ ministérielle a été modifiée : l’autorisation est accordée à raison d’un responsable légal par fratrie sous réserve de justifier de l’absence de solution de garde. Les parents qui ne souhaitent pas scolariser leur enfant alors même que la classe de ce dernier a ouvert sont regardés comme sans solution de garde dès lors que le retour à l’école se fait sur la base du volontariat. Les enseignants ou AESH ont donc bien cette possibilité de garder leurs enfants sans précision ni justification particulière à fournir, jusqu’au 31 mai.

 

=> Organisation de l’école : en résumé, chaque équipe s’organise librement pour accueillir partiellement les élèves des familles volontaires. Ce projet d’organisation doit être remonté par écrit aux IEN. Le DASEN confirme que 2 jours de pré-rentrée seront accordés à toutes les écoles qui en feront la demande, ainsi que la possibilité pour les PE d’assurer un roulement présentiel / distanciel.

PDF - 68 ko
CR visio DASEN 4 mai - Questions pratiques

(MàJ) Suite aux annonces ministérielles visant à la mise en place des 2S2C, et au risque de territorialisation des enseignements "non-fondamentaux" qu’elle entraîne, la FSU nationale a fait le communiqué de presse ci-dessous.

=> Les réponses importantes obtenues jeudi 7 en CHSCT départemental : alternance présentiel / distanciel, titulaires de secteur, réaffectation des personnels des écoles fermées... Bref compte-rendu ci-dessous.

PDF - 39.2 ko
Réponses CHSCT 07-05-2020

=> Masques : des masques de catégorie 1 sont fournis par l’Education Nationale à tous ses personnels, ce sont les seuls masque que nous devons utiliser. S’ils ne sont pas livrés ou si le stock s’épuise, l’école ne DOIT pas ouvrir (nous contacter si besoin : snu34@snuipp.fr). L’employeur est censé nous former à leur utilisation, ce qu’il ne fait pas... Tout en continuant à l’exiger, voici quelques indications sur l’utilisations des masques.

 

PDF - 93.8 ko
Guide utilisation masque

(MàJ) La FSU-Académie de Montpellier a en outre écrit le 18 mai au CHSCT-A pour signaler un problème sur l’entretien des masques lavables.

Comment alerter de dysfonctionnements et se couvrir ? Et dans quels cas l’école ferme-t-elle ?

Beaucoup de mesures vont relever de l’adaptation locale... Le cadrage réglementaire prévoit que, si les conditions sanitaires ne sont pas réunies, c’est le directeur / la directrice en lien avec la commune qui doit alerter et éventuellement décider de la fermeture de l’école.

Avant la rentrée des élèves le 14, nous invitons les équipes enseignantes de TOUTES les écoles à exercer les actions suivantes pour se couvrir :

- Faire le point sur la situation, éventuellement en s’appuyant sur la check-list ci-dessous.

PDF - 115.7 ko
Check-list version courte
PDF - 99.1 ko
Check-list version longue

- Exercer le droit d’alerte, en écrivant toutes les réserves et inquiétudes à l’IEN (mettre impérativement le SNUipp-FSU en copie : snu34@snuipp.fr). Ce courrier individuel peut être envoyé collectivement pour tous les collègues d’une même école.

opendocument text - 23.1 ko
Modèle de courrier droit d’alerte

Pour ce droit d’alerte, possibilité également de saisir le CHSCT en remplissant le Registre Danger Grave et Imminent (mettre impérativement le SNUipp-FSU en copie : snu34@snuipp.fr) :

PDF - 57 ko
Fiche RDGI

De même, il est possible d’adresser à l’IEN une motion collective issue du conseil de maîtres ou du conseil d’école :

opendocument text - 15.8 ko
Motion conseil de maîtres

=> Si les conditions sanitaires ne paraissent pas réunies, s’appuyer sur ces éléments pour garder l’école fermée (appui possible sur un conseil d’école extraordinaire). En cas d’opposition, on passe aux outils de résistance ci-dessous.

=> Vous pouvez également signer cette pétition unitaire : Aucune reprise sans garanties sanitaires et pédagogiques !

 

Et sinon, quels outils de résistance ?

Dans le cas où une équipe se jugerait en danger et si l’administration ne réagit pas au droit d’alerte, deux options :

- Le droit de retrait. C’est un droit individuel, mais mieux vaut l’exercer collectivement par l’équipe (individuellement, cela pourrait créer un risque pour les autres collègues ou les élèves, qui justifierait de possibles sanctions disciplinaires). Le SNUipp-FSU soutiendra les collègues qui souhaiteraient exercer le droit de retrait, les modalités sont ici. S’adresser à nous avant pour ne pas faire n’importe quoi, car un droit de retrait mal utilisé peut aboutir à une sanction.

- Le droit de grève. Le SNUipp-FSU a déposé une alerte sociale, le préavis de grève qui en découle couvre tous les personnels qui souhaiteraient se mettre en grève entre le 11 mai et le 4 juillet. Bien penser à se déclarer gréviste auprès de sa circo au plus tard 48h avant, dont au moins un jour ouvré.

PDF - 375.6 ko
Alerte sociale déposée par le SNUipp-FSU

 

Et si malgré tout, je tombe malade ?

Nous espérons que cette partie de l’article ne servira pas... Retrouve ici les démarches pour faire une déclaration d’accident de service ou de maladie professionnelle... Et si tu le souhaites, préviens-nous pour nous permettre d’avoir un aperçu des contaminations des personnels (cette information restera évidemment confidentielle) : snu34@snuipp.fr

 


 

Article original du 21 avril :

Nous ne sommes évidemment pas opposés sur le principe d’un retour à l’école, mais la date du 11 mai et surtout les conditions sanitaires inquiètent à juste titre. Il s’agit donc de poser des exigences fermes et précises préalables à tout retour à l’école...

Comment comprendre que l’école reprenne à partir du 11 mai, alors que les lieux publics restent fermés ? Comment ne pas s’inquiéter avec près de 900.000 professeurs et 12 millions d’élèves concentrés au même endroit, avec des jeunes enfants qui ne maîtrisent pas les gestes barrières... L’objectif du gouvernement semble plutôt de permettre une "garde" des enfants pour que les parents puissent aller au travail, les priorités sont inversées : la santé de la population devrait passer avant les préoccupations économiques !

 

Nos actions en amont

Le SNUipp-FSU a immédiatement réagi pour protéger et accompagner les personnels :

- En communiquant largement dans les médias pour faire pression sur le gouvernement et associer l’opinion publique à notre positionnement.

PDF - 34 ko
Communiqué de presse départemental 13-04-2020
PDF - 34.2 ko
Communiqué départemental 28-04-2020

- En interpellant le ministère. Nous avons publié un cahier des charges préalable à toute reprise possible, nous sommes aussi associés à un courrier unitaire de la quasi-totalité des organisations syndicales, de la FCPE et d’organisations lycéennes :

PDF - 195.3 ko
Courrier SNUipp-FSU au Ministre - Conditions préalables
PDF - 256.3 ko
Courrier unitaire au Ministre

- En exigeant des réponses de l’administration locale, qui se contente souvent de répéter les éléments de langage de Blanquer...


Documents joints

Modèle Attestation ASA garde enfants mai (...)
Modèle Attestation ASA garde enfants mai (...)
Lettre FSU lavage des masques
Lettre FSU lavage des masques
CP FSU 2S2C vigilance
CP FSU 2S2C vigilance