Point d’étape loi Blanquer

dimanche 19 mai 2019
par  Webmestre
popularité : 4%

Le Sénat a étudié du 14 au 17 mai les articles de la loi Blanquer, voant des amendements qui diffèrent en partie de l’Assemblée Nationale. Mardi 21 mai, ce sera le vote solennel au Sénat sur la totalité du texte amendé. Ensuite, il y aura une commission mixte paritaire (députés/sénateurs) dont la date n’est pas encore connue. Si cette commission aboutit à un accord, la loi est votée, sinon elle retourne à l’Assemblée pour un dernier vote...

 

Le point sur les principaux articles votés par le Sénat :

- Mardi : Vote de l’article 1 contre la liberté d’expression des enseignants, vote d’une mesure inefficace et idiote concernant la suppression des allocations familiales (explications), vote de formations pendant les vacances, vote sur l’affichage dans nos classes (en plus des drapeaux et carte de France, la devise républicaine vient s’ajouter)...

- Mercredi : Vote de la scolarisation obligatoire à 3 ans avec financement supplémentaire des écoles maternelles privées ( 150 millions d’euros par an), interdiction des mères voilées lors des sorties scolaires etc (synthèse du Café Péda)...

- Jeudi : Vote des établissements internationaux pour les plus favorisés, pérennisation des jardins d’enfants en concurrence avec l’école maternelle, vote de la gestion mutualisée des AESH dans des PIAL rattachés au collège qui seront l’occasion pour le gouvernement de revoir à la baisse le recrutement d’AESH, de dégradeur leurs conditions de travail et l’accompagnement des élèves en situation de handicap (synthèse du Café Péda).

- Vendredi : Les Etablissements Publics des Savoirs Fondamentaux (EPSF) ont été retirés par les Sénateurs, c’est une première victoire obtenue grâce aux mobilisations qui ont déstabilisé Blanquer, il faudra s’assurer que la commission mixte paritaire ne les remettent pas... MAIS les Sénateurs ont voté une "autorité hiérarchique" des directeurs d’école, qui seront chargés d’évaluer les adjoints et influeront donc sur leur carrière ! Comment détuire toute dynamique d’équipe et créer des ambiances caporalistes dans les écoles (synthèse du Café Péda) !

=> A lire : l’excellente synthèse globale sur tout le texte du Café Péda.

 

Le SNUipp-FSU se félicite de voir les EPSF retirés grâce aux mobilisations (ce qui reste à confirmer par la CMP), mais nous constatons que le reste du texte a été encore empiré par les Sénateurs ! Nous maintenons notre demande de retrait de la loi, notamment du fait des nombreux points dangereux listés ci-dessus. Poursuivons les mobilisations !