Loi Blanquer : courrier aux Parlementaires

vendredi 8 février 2019
par  Webmestre
popularité : 3%

Le projet de loi "Pour une école de la confiance" (ou loi Blanquer) a été étudié en commission à l’Assemblée Nationale et va être soumis au vote à partir de la semaine prochaine. Nous sommes très inquiets de plusieurs mesures envisagées ! Le SNUipp-FSU 34 vient donc d’adresser un courrier argumenté à tous les députés et sénateurs de l’Hérault pour les alerter :

- L’article 1 limite encore la liberté d’expression des personnels de l’Éducation nationale...

- Les articles 2 et 3 (obligation scolaire à 3 ans) oblige les communes à financer les écoles maternelles privées, dégradant de fait le financement de l’école maternelle publique !

- L’article 6 crée les "établissements publics des savoirs fondamentaux", qui regrouperait collège et écoles de secteur sous l’autorité du principal. Cette proposition suscite une forte opposition et sera vivement combattue par le SNUipp-FSU.

- L’article 14 permet de recruter des étudiants précaires et non-formés, dès la 2e année de licence. Ils pourraient être placés en responsabilité dans les classes !

- Les articles 17 et 18 permettent au gouvernement de modifier le découpage territorial par ordonnance (fusion d’académies, de DSDEN etc) et de revoir les attributions du CDEN (instances décisionnaires importantes, qui regroupent tous les acteurs locaux : Préfet, DASEN, délégués des personnels, représentants des parents d’élèves, élus locaux).

 

Notre courrier ci-dessous. Nous publierons les éventuelles réponses... ainsi que les votes des parlementaires sur ce projet de loi.


Documents joints

Courrier parlementaires - Loi Blanquer (...)
Courrier parlementaires - Loi Blanquer (...)