Refus des évaluations nationales CP

vendredi 18 janvier 2019
par  Webmestre
popularité : 3%

Dernière minute : des pressions inacceptables s’exercent sur les enseignants qui ont refusé ces évaluations CP. Le DASEN a adressé un courrier à certains collègues, évoquant l’envoi de conseillers pédagogiques pour faire passer ces évaluations...

Le SNUipp-FSU, SUD Education et le Snudi-FO ont adressé au DASEN et aux IEN une réponse collective (cf. courrier en bas de page). Nous assurons les équipes de notre total soutien et restons disponibles pour répondre à toute question (04-67-15-00-15 / snu34@snuipp.fr).

 


 

 

Ca y est… L’heure de la deuxième session d’évaluations CP a sonné… Que dire ? Que faire ?

Elles ont moins le mérite de mettre tout le monde d’accord !

Le SNUipp-FSU, le SE-Unsa, le Sgen-CFDT, le Snudi-FO, la CGT-Éduc’action et SUD-Éducation ont demandé ensemble l’abandon de la deuxième phase des évaluations CP prévue fin janvier et ont interpelé le ministre en ce sens dans une lettre datée du 14 janvier :
« La phase deux des évaluations de CP, dans la continuité de la phase initiale, s’avère tout aussi inadaptée et présentera les mêmes travers. En excluant les enseignants des processus de conception, d’analyse et d’exploitation de ces évaluations, mais aussi en excluant toute remédiation issue des RASED, aucune réponse pertinente n’est apportée aux besoins identifiés. »

STOP !
Tout questionne… les contenus, les conditions de passation, le temps de saisie extrêmement long dû à des bugs sur le serveur alloué par le Ministère (d’ailleurs on est également en droit de se questionner sur la plateforme qui héberge ce serveur…), l’analyse externe des résultats. Nos élèves ne sont pas des chiffres ! Nous sommes dépossédés de l’essence même de notre métier. Sommes-nous que des exécutants, des robots… ? Où est passée notre liberté pédagogique ?? Après les méthodes de lecture CP imposées par le Ministère, en discréditant des années de recherches pédagogiques, on nous impose des évaluations standardisées que notre Ministre s’empressera d’aller commenter dans la presse en ajoutant ses méthodes miracles pour enseigner à nos élèves. C’est inacceptable.

Il est temps que cela s’arrête… Qu’on nous fasse confiance, et qu’on reprenne notre métier en main !

Le SNUipp-FSU appelle donc les enseignants à refuser de faire passer ces évaluations. Nous signons un communiqué commun adressé à tous les PE de l’Hérault, aux côtés de SUD Education 34, le Snudi-FO 34 et la CGT Educ’Action 34 :


Documents joints

Communiqué intersyndical évaluations CP
Communiqué intersyndical évaluations CP
Courrier intersyndical au DASEN
Courrier intersyndical au DASEN