Liquidation de l’Education Prioritaire

vendredi 5 octobre 2018
par  Webmestre
popularité : 9%

La révision de la carte devait intervenir à la rentrée 2019, avec l’espoir de pouvoir intégrer des écoles qui en auraient grand besoin... Mais Jean-Michel Blanquer vient de faire deux annonces inquiétantes :

- La révision de la carte de l’éducation prioritaire est repoussée à la rentrée 2020. Les écoles "orphelines" devront donc attendre un an de plus !

- Le ministre a évoqué un changement complet de logique, la disparition pure et simple du label éducation prioritaire est clairement envisagée et mise en avant dans le raport de la Cour des comptes ! On se dirigerait vers un système à la carte école par école (ou réseau de collège par réseau de collège), avec attribution des moyens on ne sait comment... On peut craindre qu’un tel dispositif, totalement opaque, soit l’occasion d’une diminution globale des moyens dédiés à l’éducation prioritaire.

- Autre citation inquiétante du ministre : "L’évolution aura pour philosophie de venir en soutien de la réussite des établissements et pas en indemnisation de la difficulté". Après l’annonce d’une prime REP+ modulable "au mérite", c’est la poursuite de la territorialisation et de l’individualisation de notre système éducatif...

Au passage, l’enseignement privé pourrait bénéficier de moyens dédiés à l’éducation prioritaire, ce qui n’est pas possible actuellement ! Le secrétaire général général de l’enseignement catholique s’en est réjouit.

 

=> Analyse du Café Pédagogique.

=> L’analyse du rapport de la Cour des comptes.

=> Réaction de l’OZP (Observatoire des Zones Prioritaires).


Brèves

1er juillet - Béziers : soutien famille Khadziev

Une mère et 5 enfants à la rue ? Rassemblement