Agir pour quelle école ? Des pressions inacceptables

mardi 3 juillet 2018
par  Webmestre
popularité : 5%

Nous sommes alertés par certains collègues des pressions qu’ils subissent dans le cadre de la mise en place du programme de l’association "Agir pour l’école".

Certains IEN conseillent fortement aux enseignants des classes dédoublées de s’inscrire dans cette expérimentation et d’utiliser une méthode de lecture et une seule (voir la description de cette méthode)... Ces conseils revêtent parfois même des airs de contraintes et de menaces !

 

Nous relayons un article de Paul Devin (IEN et secrétaire général au SNPI-FSU, un syndicat d’IEN) qui revient sur le caractère pseudo-scientifique de cette méthode ainsi que sur ses travers : Programmmes agir pour l’école : seul le doute devrait s’imposer !

Le SNPI-FSU a rédigé un communiqué de presse dénonçant les pressions que certains inspecteurs font subir à leurs équipes.

 

Le SNUipp-FSU rappelle que la liberté pédagoqique est une composante essentielle de notre métier. Couplée à une formation de qualité et à de bonnes conditions d’exercice, elle est garante d’un professionnalisme efficace pour établir non pas une, mais des pédagogies (variant selon la notion didactique ou l’élève à qui l’on s’adresse).

Glisser d’un métier de conception à un métier d’éxécution reviendrait à nier notre capacité d’élaboration, d’analyse et de remédiation.

Comme le précise le code de l’éducation, seuls les programmes, les instructions officielles et le projet d’école s’imposent aux enseignants. Dans ce cadre, ils exercent leur liberté pédagogique :

Art. L. 912-1-1 du code de l’éducation - La liberté pédagogique de l’enseignant s’exerce dans le respect des programmes et des instructions du ministre chargé de l’éducation nationale et dans le cadre du projet d’école ou d’établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d’inspection.

 

Nous invitons les enseignants qui ne souhaitent pas s’engager dans ces protocoles à refuser, y compris par écrit si des consignes précises leur arrivent. Si vous subissez des pressions, contactez-nous immédiatement (snu34@snuipp.fr), nous vous soutiendrons ! Contrairement aux propos de certains IEN, aucune sanction n’est possible dans pareil cas...

Pour appuyer cette démarche, nous nous adresserons directement aux IEN concernés. Nous allons dès aujourd’hui demander au DASEN de confirmer qu’aucune expérimentation ne peut être obligatoire, comme l’indique l’article L401-1 du Code de l’Education.


Documents joints

Courriel DASEN expérimentations pédagogiques
Courriel DASEN expérimentations pédagogiques

Brèves

31 mai - Mvt 2018 : Amphi Garnison

L’amphi garnison se tiendra mardi 3 (...)