Accès à la classe exceptionnelle : infos et fiche de suivi

mardi 5 décembre 2017
par  Snuipp34
popularité : 8%

Le protocole PPCR qui réforme la carrière des enseignants a créé un 3e grade : la classe exceptionnelle (qui s’ajoute à la classe normale et à la hors-classe). Le B.O du 30 novembre 2017 fixe les modalités d’accès à ce nouveau grade.

 

Qui est éligible ?

  • 1er vivier, au titre des fonctions : être PE à la hors-classe au 31/8/2017 et avoir exercé pendant 8 ans (continues ou pas) d’exercice effectif de fonctions en éducation prioritaire ou sur certaines missions : direction d’école, direction de SEGPA, classe unique, conseiller pédagogique, PEMF, référent handicap, enseignant dans le supérieur. Pour ce vivier, il est nécessaire de remplir une fiche de candidature sur I-Prof, entre le 8 et le 22 décembre 2017.
  • 2ème vivier, au titre de l’ancienneté dans la hors-classe : être au dernier échelon de la hors classe (aujourd’hui le 6ème). Il n’y a pas de démarche particulière à effectuer.

 

Le barème

Il se compose de :
- L’ancienneté de l’agent dans la plage d’appel au 1/9/2017 : de 3 à 48 points selon l’échelon et l’ancienneté dans l’échelon.
- L’appréciation qualitative de l’agent : "excellent" (140 points), "très satisfaisant" (90 points), "satisfaisant" (40 points), "insatisfaisant" (pas de point, ni de promotion possible).

=> Le SNUipp-FSU a demandé le retrait de l’appréciation "insatisfaisant" et a dénoncé ce barème qui ne laisse aucune chance d’être promu en cas d’avis "satisfaisant".
Passeront prioritairement les collègues qui ont l’appréciation "excellent" puis une partie de ceux qui ont "très satisfaisant" (départagés par l’ancienneté dans la hors classe).

 

Faire suivre votre dossier si vous êtes éligible

Le passage à la classe excetionnelle sera traité en CAPD, normalement en février. Pour nous permettre de suivre votre dossier et de vous informer à la sortie de la CAPD, merci de renseigner ce formulaire.

 

Notre avis sur la classe exceptionnelle

Le SNUipp-FSU dénonce le renforcement des inégalités salariales liées à la classe exceptionnelle, qui ne concernera que 1,43% des enseignants cette année ( 5 000 pour toute la France) et dont l’accès sera plafonné à seulement 10% des PE en 2023... De plus, les conditions d’accès sont problématiques, car elles donnent un poids très important à l’évaluation "du parcours et la valeur professionnels de l’agent" (= avis subjectif de la hiérarchie, voire arbitraire).

Le SNUipp-FSU revendique l’augmentation salariale de tous les professeurs des écoles, avec l’accès pour tous à la rémunération la plus élevée au cours de la carrière.