Rentrée sous tension dans l’Hérault, recrutements nécessaires !

mardi 26 septembre 2017
par  Snuipp34
popularité : 5%

Puisque le DASEN a refusé de programmer un CTSD à la rentrée, la répartition des postes et des enseignants a été effectuée de manière très opaque et inéquitable... Parallèlement, nous avons appris qu’il y a une vingtaine de postes vacants dans le département à la rentrée, mais le DASEN refuse le recrutement sur liste complémentaire pour compenser !
 
A partir des retours du terrain, nous prenons connaissance des difficultés liées à ces postes vacants. En effet, certains remplaçants sont bloqués à l’année sur des postes d’adjoint (ce qui créera des difficultés lors des pics de maladie cet hiver) mais en plus, des postes spécifiques n’ont pas été pourvus du tout (UPE2A, Plus de maîtres que de classes...) ! Nous avons interpelé l’administration sur ces situations, fragilisant des écoles déjà difficiles, en particulier à Béziers.
 
 
Les actions du SNUipp-FSU pour répondre à ces difficultés :
 
- Alerte sociale suivie d’une audience à la DSDEN début juillet (compte-rendu ici) ;
 
- Courrier au DASEN et à la Rectrice mi-juillet pour demander le recrutement sur liste complémentaire (courrier ici), il y a eu 10 recrutements sur liste complémentaire depuis ;
 
- Signalement de postes vacants spécifiques en CAPD le 5 septembre et à nouveau par courrier au DASEN mi-septembre ;
 
- Courrier commun des SNUipp de toute l’académie à la Rectrice mi-septembre ;
 
- Mise en place d’une pétition nationale pour demander le recours à la liste complémentaire, qui sera suivie d’une conférence de presse mi-octobre. Signez massivement la pétition et diffusez-la autour de vous : https://petitionlc.snuipp.fr/
 
=> Signalez-nous tout poste vacant dont vous auriez connaissance, pour nous permettre d’intervenir.
 
=> C’est une raison de plus de participer à la grève unitaire du 10 octobre.