Le livret scolaire unique (LSUN) : la lutte démarre

dimanche 2 octobre 2016
popularité : 9%

Dès le Conseil Supérieur de l’Éducation du 15 octobre 2015, le SNUipp-FSU avait émis de nombreuses réserves sur ce livret numérique concernant la confidentialité des données, l’intérêt pédagogique et la charge de travail accrue pour les enseignants. Quant aux directeurs (alors que nous sommes en négociations sur la simplification des tâches) cela se traduira par un paramétrage des périodes, une communication aux familles – édition papier pour les familles ou code d’accès personnel pour la rentrée 2017, et transfert interacadémique du livret des nouveaux élèves.

 

Par ailleurs, alors qu’une phase test a eu lieu au printemps dernier, les remarques des collègues concernés n’ont fait l’objet d’aucun retour et aucun bilan ne nous a été transmis.

Enfin, la circulaire ministérielle précisant l’ensemble des principes et des modalités de sécurisation de ce dispositif n’est toujours pas parue.

A cela s’ajoute que dans bien des écoles, les conditions matérielles ne sont pas réunies pour permettre un fonctionnement opérant du LSUN.

 

Ce sont les raisons pour lesquelles le SNUipp-FSU a refusé de voter l’arrêté réglementant le LSUN lors du CSE jeudi dernier (le SE/UNSA a voté pour ainsi que le SGEN/CFDT).

 

Le SNUipp/FSU a demandé un moratoire et la publication du bilan de la phase test opérée par le ministère au printemps dernier. Le SNUIPP-FSU s’est adressé au ministère. (voir pièce jointe)


Brèves

1er juillet - Béziers : soutien famille Khadziev

Une mère et 5 enfants à la rue ? Rassemblement